Le crowdfunding pour sauver la Grèce

Le crowdfunding pour sauver… un pays !

Et pas n’importe lequel : la Grèce, aujourd’hui en pleine tourmente entre ses créanciers impatients et son peuple exsangue. L’objectif de cette incroyable campagne de crowdfunding est de récolter 1,6 milliards d’euros et c’est sur Indigogo que cela se passe…

C’est sur l’initative de Thom Feeney, un jeune Londonien de 29 ans, que cette campagne d’envergure a démarré aujourd’hui. Lancée sur 7 jours, « Greek Bailout Fund » a déjà récolté près de 219.151€ auprès de 15.227 contributeurs, et ce en quelques heures seulement! (Il est maintenant 19h10…)

Le pitch de campagne évoque les longues et laborieuses tergiversations entre les grandes puissances en vue d’aider ou non la Grèce, frappée par une crise économique et bancaire d’une dureté insupportable. Le porteur de projet suggère que nous, Européens, devrions trancher sur la question sans plus attendre en apportant chacun une contribution de quelques euros.

« CrowdFunding a bailout fund for Greece. By the people, for the people. »*

Même si je doute sérieusement de leur réalisation, les contreparties promises sont pour la plupart savoureuses, entre la salade grecque (pour un don de 6€) et l’ouzo (10€) en passant par le panier complet (160€). Sinon, avec juste 3 euros, vous devriez recevoir une carte postale d’Alexis Tsipras.

Réaliste, Thom Feeney admet que cette campagne, même si elle se solde par une levée de fonds réussie, ne résoudra pas la crise économique grecque. En revanche, soutenir directement le pays dans le remboursement de sa dette pourrait l’aider à avancer et renouer plus vite avec la croissance. Un plan autrement plus concret que de laisser les grands argentiers du monde continuer à arguer de leurs menaces houleuses.

Mon avis : les réseaux sociaux en rient mais l’engouement pour le projet de sauvetage de la Grèce est là. Qui sait, en cas de succès, le précédent que cela pourrait générer dans le monde à l’endroit d’autres pays dans le besoin ? Et ces derniers sont de plus en plus nombreux, à mesure que les inégalités de revenus et de patrimoine s’aggravent.

Imaginons un peu : et si le financement participatif devenait un jour un instrument pour mieux répartir les richesses au niveau mondial ? Ou du moins régulièrement contribuer à régler, comme ici, des situations extrêmes…

Voici la page de la campagne: Greek Bailout Fund. A votre bon coeur!

*Financer un plan de sauvetage pour la Grèce. Par le peuple, pour le peuple.

2 réflexions sur “ Le crowdfunding pour sauver… un pays ! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *